logo
MENU

Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur "Administration provinciale"

Quand plinthe électrique rime avec risque d’incendie

Rédigé par: APSSAP

L’automne frappe à notre porte. Pour les systèmes de ventilation mécaniques de nos bâtisses cela veut dire bye bye climatisation, bienvenue chauffage. Si, dans vos bureaux, le chauffage périphérique – celui qui est le long des murs extérieurs – est assuré par des plinthes électriques, il est temps de procéder à une inspection pour vous assurer qu’aucun objet risquant de prendre feu n’est pas trop près de la source de chaleur. En effet, il faut toujours laisser un espace devant et au-dessus d’une plinthe électrique.

On recommande un dégagement d’au moins 3 po à l’avant de la plinthe si l’objet est à 1 po ou plus du sol (c’est habituellement le cas si l’objet est sur pattes, tel un bureau) et de 6 po s’il n’y a pas d’espace entre l’objet et le sol (un classeur par exemple). Le dégagement minimum au-dessus de la plinthe de 3 po.

Dégagement recommandé devant et au-dessus de la plinthe électrique

Assurez-vous aussi que l’intérieur des plinthes est vide de tout objet et qu’aucun objet inflammable n’est susceptible de tomber par accident sur l’appareil de chauffage.

Alors, nous ne voulons pas voir de feuilles de papier ou autres Post-It de ce monde, de fils électriques liés à la souris, au clavier, à l’écran … -en contact avec la plinthe.

De même, nous ne voulons pas voir des meubles, des boîtes, des vêtements (remarquez ce long châle accroché à la patère ou cette veste sur le dossier du fauteuil qui frôlent la plinthe) être en contact avec l’appareil de chauffage.

Prenez le temps de sensibiliser vos collègues aux risques d’incendie et rappelez-leur leur rôle en prévention. Encouragez-les à jeter régulièrement un coup d’œil aux appareils de chauffage de leur bureau.

Le chauffage périphérique de votre établissement est assuré par un système à l’eau chaude ? Alors rien à craindre côté incendie.

Certains de vos collègues ont toujours froid aux pieds et ils apportent une chaufferette portative ? Le gestionnaire devrait vérifier les conditions d’occupation spécifiées dans le bail puisque que c’est habituellement une pratique interdite.

L’APSSAP, partenaire de vos actions, est toujours disponible pour vous soutenir en santé et sécurité du travail.