logo
MENU

Association paritaire pour la santé et la sécurité
du travail, secteur "Administration provinciale"

Formation ministérielle

Signaleur de chantier

Imprimer la fiche détaillée
  • Durée

    • ½ journée
  • Clientèle visée

    • Signaleurs de chantier
    • Chauffeurs et travailleurs circulant sur les chantiers
    • Responsables de la planification de travaux de chantier

À propos

Sur les chantiers, la cohabitation entre les véhicules automoteurs et les travailleurs à pied peut entraîner des accidents ayant des conséquences tragiques. Afin de prévenir de tels accidents, le Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC) exige la mise en place de certaines mesures spécifiques. Par exemple, lorsque des manœuvres de recul peuvent compromettre la sécurité, celles-ci doivent être effectuées dans une aire de recul ou personne ne peut circuler à pied ou à l’aide d’un signaleur de chantier formé par un instructeur. Pour répondre aux besoins de sa clientèle à ce sujet, l’APSSAP offre une formation de signaleur de chantier.

Objectif et déroulement

Cette formation a d’abord pour objectif de former les signaleurs de chantier conformément aux exigences de l’article 2.8.3 du CSTC. Elle a également pour objectif de sensibiliser les chauffeurs et travailleurs circulant sur les chantiers aux risques reliés à leur cohabitation. Enfin, elle vise à faire prendre conscience aux responsables et superviseurs de travaux de l’importance de la planification des zones de travail. Afin d’atteindre ces objectifs, la formation porte sur les éléments suivants :

  1. Les risques liés à la circulation des personnes et des véhicules automoteurs sur les chantiers;
  2. Les règles de circulation et les consignes de sécurité sur le chantier, notamment celles prévues au plan de circulation, le balisage des zones de circulation et les directives nécessaires à l’exécution de la tâche du signaleur de chantier;
  3. Les équipements de travail propres à la fonction de signaleur de chantier tels le vêtement de sécurité haute visibilité et le moyen de télécommunication bidirectionnelle;
  4. Le rôle et les responsabilités du signaleur de chantier;
  5. Le positionnement d’un signaleur de chantier et les angles morts des véhicules automoteurs;
  6. Les moyens de communication et le code de signaux manuels liés aux manœuvres de recul.

 

PARTICULARITÉ : 

La partie théorique est suivie d’un exercice pratique pour identifier les angles morts autour des équipements lourds et mettre en application les enseignements théoriques concernant le signaleur de chantier.

Demande de service

Vos conseillers

  • Michel Fouint

Vous pourriez être intéressé par :