logo
MENU

Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur "Administration provinciale"

Connaissez-vous Adapte?

Rédigé par: APSSAP

Les ordinateurs sont devenus des outils de travail indispensables dans plusieurs milieux de travail. Au Québec, des milliers d’employés de bureau travaillent quotidiennement dans un environnement qui comporte des risques pour leur santé et leur sécurité. Un fauteuil mal ajusté, un écran trop haut et l’utilisation sur une longue période d’un ordinateur portable favorisent l’adoption de mauvaises postures. À moyen ou long terme, les conséquences de ces mauvaises postures se manifesteront par l’apparition de douleurs pouvant affecter la qualité de vie des travailleurs. Les postures statiques et les tâches répétitives associées au travail à l’ordinateur peuvent entraîner des conséquences à long terme, telles que des troubles musculo-squelettiques (TMS).

Les conseillers de l’APSSAP ont développé un outil pour vous permettre de faire les premiers pas vers un meilleur confort lorsque vous travaillez à l’ordinateur : Adapte, l’ergonome virtuel ! Grâce à Adapte, il est possible de prévenir les TMS en adoptant dès maintenant les bonnes pratiques en ergonomie.

Adapte est un système d’apprentissage en ligne unique en son genre vous permettant de prendre en charge l’évaluation et l’adaptation de votre poste de travail de bureau, tout en maximisant les possibilités du matériel mis à votre disposition. Vous serez guidé tout au long de l’adaptation de votre poste de travail dans une interface conviviale et facile à utiliser. Ainsi, vous évoluerez étape par étape à travers un contenu qui s’ajustera à votre réalité.

Pourquoi ne pas en faire l’essai ? D’autant plus que la plateforme d’ergonomie en ligne est accessible gratuitement pour l’ensemble des Ministères de l’Administration provinciale.

Pour faire les premiers pas vers une meilleure ergonomie au bureau; visitez adapte.ca

* Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leur auteur(e) et ne reflètent pas nécessairement celles des représentants de l’APSSAP.