logo
MENU

Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur "Administration provinciale"

Les problèmes de santé psychologique au travail auront-ils augmenté ou diminué en 2030?

Rédigé par: APSSAP

Si vous avez répondu « oui », vous pensez comme 9 travailleurs sur 10, qui croient que les problèmes de santé mentale vont s’accentuer au fil dans des ans (sondage À votre santé! Desjardins Sécurité Financière, 2008). Un rapport de l’organisation mondiale de la santé, (OMS, 2008), démontre d’ailleurs que la dépression deviendra la première cause d’invalidité dans le monde. Paradoxalement, au Canada, seulement 5,5% du budget alloué à la santé est dédié à la santé mentale.

Il faut comprendre que les interventions dans les milieux de travail pour améliorer la santé psychologique sont relativement récentes. De fait, depuis l’apparition de la Loi sur la santé et sécurité du travail en 1979, les actions de prévention se sont d’abord concentrées sur la diminution des accidents de travail. Cependant, les risques au travail ont évolué et les interventions en santé psychologique tendent à se multiplier. D’ailleurs, des normes traitant du bien-être au travail ont vu le jour dans les dernières années. Nous pouvons donc nous attendre à ce que la prévention et la promotion en santé psychologique prennent de plus en plus de place dans nos milieux de travail. Ceci étant dit, n’attendons pas 2030 pour agir! Il existe d’excellents outils à la disposition des organisations et des personnes qui la composent pour favoriser la bonne santé psychologique au travail. N’hésitez pas à visiter notre site web pour plus d’informations.

* Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leur auteur(e) et ne reflètent pas nécessairement celles des représentants de l’APSSAP.